La conavigation, c’est aussi une histoire de poules !

jeudi 29 octobre 2020

GUIREC SOUDÉE, AVENTURIER DES TEMPS MODERNES

Un tour du monde avec une poule pour seule compagnie.

Chez Cobaturage.fr, nous suivons Guirec Soudée depuis déjà plusieurs années. Présent dans les médias français et étrangers, à 22 ans, ce jeune Breton a embarqué à bord d’Yvinec pour une traversée de l’Atlantique en solitaire, sans moyen de communication et en totale autonomie. Un périple qu’il n’achèvera que cinq ans plus tard, après avoir réalisé bien des exploits. Celui qui préférait aller à la pêche plutôt que de fréquenter les bancs de l’école est un véritable aventurier des temps modernes : à 23 ans, il hiverne pendant 130 jours sans assistance, pris dans les glaces du Groenland ; à 24 ans, il devient le plus jeune navigateur du monde à traverser le passage du Nord-Ouest, réputé délicat, en solitaire. Puis cap sur le grand sud, avec ses quarantièmes rugissants, ses cinquantièmes hurlants et le Cap Horn, pour rallier ensuite le Pôle Sud. Il regagne la Bretagne en 2018, avec une expérience hors du commun. Et ce n’est qu’à l’achat de son bateau qu’il a véritablement appris à naviguer. L’aventure ne tient parfois qu’à une idée folle…


EN SOLITAIRE ? PAS TOUT À FAIT… ET VIVE LA CONAVIGATION SOUS TOUTES SES FORMES !

Contre toute attente, un passager un peu particulier a rejoint Guirec dans l’aventure. Dans la première partie de son périple, il décide d’embarquer avec lui une petite poule rousse, offerte pas des amis et baptisée Monique. Un compagnon hors du commun, qui s’est très vite acclimaté aux conditions de la vie à bord, et qui selon les dires de Guirec, lui a même sauvé la vie. Sans elle et les œufs qu’elle a pondu durant les 130 jours d’hiver arctique, pris dans les glaces et sans autre option que de rationner les sacs de riz qu’il avait à bord, le navigateur est convaincu qu’il ne s’en serait pas sorti, malgré le rationnement qu’il s’était imposé. Monique est depuis devenue une conavigatrice emblématique, que vous pouvez retrouver dans le documentaire Du Pôule Nord au Pôule Sud , qui a fait la tournée de nombreuses salles de cinéma et festivals de France et d’ailleurs, et dans un livre pour enfants, La poule qui fit le tour du monde. Comme quoi l’habit ne fait pas le marin et que rien ne peut arrêter un équipage quand l’osmose est bonne !


OSER ET ALLER AU BOUT DE SES RÊVES !

Au-delà de l’incongruité d’une équipière aussi hors normes que Monique, ces années en mer ont été pour Guirec l’accomplissement d’un rêve de toujours. Partir à la découverte de ce vaste monde. Et qui mieux que lui pour exprimer la force du rêve : « je suis heureux de vous dire qu'à force de détermination, de beaucoup de travail et d'une bonne dose de culot (il faut le dire) j’ai réalisé mon plus beau rêve ! On me dit souvent que j'ai beaucoup de chance, c'est vrai je l'admets volontiers mais la chance se provoque! Il faut foncer, se donner les moyens de ses ambitions et y croire jusqu'au bout! J'espère que mon voyage poussera ceux qui ont un rêve mais manquent d'assurance ou de confiance en eux et n'osent pas quitter leur confort, à le réaliser ! Foncer, aller au bout de ses rêves c'est entrevoir le paradis ! »

C’est sur ce magnifique message que nous voulons vous laisser, en vous souhaitant à tous de belles navigations, chacun à la hauteur de ses rêves. Chez  cobaturage.fr, nous espérons pouvoir vous donner les moyens et l’envie de déployer vos ailes et de réaliser vos rêves sur l’eau !


cobaturage.fr

#Conavigation, #environnement, #voyage, #aventure, #cobaturagefr, #navigation, #bateau, #voile, #guirecetmonique, #dupoulenordaupoulesud, #guirecsoudée


Suivez-nous sur nos réseaux : Facebook - LinkedIn - Instagram - Twitter - YouTube - TikTok